Forum PNC Algériens

Espace de discussions pour la corporation PNC en Algérie


    L'histoire de l'automobile

    Partagez

    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 646
    Localisation : Entre les lignes
    Date d'inscription : 26/04/2007

    L'histoire de l'automobile

    Message par Admin le Jeu 31 Jan 2008, 01:18

    L'histoire de l'automobile :

    1769 : Joseph Cugnot présente son « fardier à vapeur », un chariot sur lequel il a monté une chaudière à vapeur. Il atteint 4km/h et a une autonomie de 15 minutes. Il l'améliore ensuite, mais son invention ne fût jamais adoptée.

    1860 : Étienne Lenoir invente le moteur à explosion.

    1872 et 1882 : le premier « vrai » moteur à quatre temps mis au point par deux ingénieurs allemands, Daimler (1872) et Benz (1882) quicherchent tous deux à vendre leur brevet en France.

    1889 : Panhard et Levassor installent le premier moteur à quatre temps (celui de Daimler) sur une voiture à quatre places.

    1891 : Michelin propose son brevet du pneu démontable.

    1896 : première automobile à moteur à explosion produite par Karl Benz.

    1898 : Louis Renault construit seul sa première voiturette à Billancourt. C'est également l'année du premier salon automobile à Paris, au Parc des Tuileries.

    1899 : le belge Camille Jenatzy dépasse le premier les 100 km/h à bord de la « Jamais-Contente », un véhicule électrique profilé comme un cigare.

    1903 - 1906 : construction de la première voiture à pétrole d'Henry Ford : la Ford Modèle A. Vient ensuite la mythique Ford T en 1913.

    1910 : Barney Oldfield atteint les 210 km/h sur sa Blitern Benz.

    1919 : André Citroën introduit la production en grande série en France, soit à peu près 100 voitures par jour ( type A ).

    Entre deux-guerres : âge d'or de l'automobile.

    1922 : Naissance du permis de conduire qui remplace le "certificat de capacité valable pour la conduite des véhicules " né en 1893.

    1933 - 1934: André Lefèbvre propose le concept de la Traction Avant à Louis Renault, qui refuse. André Citroën l'accepte et le développe... on connaît la suite de l'histoire.

    Dès 1945 : essor de la production automobile mondiale, qui triple pendant les Trente Glorieuse et passe de 10 millions à 30 millions de voitures.

    Carl Benz




    Date de l'invention : 1885

    Lieu de l'invention : Allemagne

    Vers les années 1800, l'hiver était trop dur. Alors Karl Benz a pensé que rouler irait plus vite. Il a donc eu une éclair de génie: inventer l'automobile




    Evolution et utilité :

    La première voiture commercialisée fut construite en 1885 par l'Allemand Karl Benz. Le moteur situé à l'arrière du véhicule, actionnait les roues arrières. En 1896 l'usine Benz avait construit plus de 130 voitures.

    1770 premier véhicule "automobile"
    1880 on lance la voiture à essence
    1886:véhicule à trois roues
    En premier, il y avait des roues à rayons et après, il y avait des roues en caoutchouc. Ceci facilitait la tâche pour faire de longues distances d'à peu près 15 à 18 km.La Ford "model T" fut la première voiture construite sur une chaîne de montage mobile. La durée de la fabrication d'une automobile passa de 12 heures à 2 heures.L'automobile est un moyen de transport qui permet de faire des trajets sans avoir à marcher des heures. Elle consomme du carburant ou ce qu'on appelle de l'essence.


    a suivre.........


    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 646
    Localisation : Entre les lignes
    Date d'inscription : 26/04/2007

    Re: L'histoire de l'automobile

    Message par Admin le Jeu 31 Jan 2008, 01:32

    Renault Louis, inventeur de la prise directe en automobile





    Industriel français né en 1877 à Paris, il est mort en 1944. Il ne poussa pas très avant ses études et renonça à faire Centrale. Ayant une forte vocation pur l'industrie mécanique. Il installa un petit aytelier dans le parc de la propriété familiale à Billancourt. Renault Louis transforma un tricycle de Dion-Bouton en une voiturette sur laquelle créa en premier l'automobile à prise directe
    et à cardan. Il inventa aussi en 1899, le train baladeur pour changement de vitesses. Voila, le déclic, le petit atelier de Louis Renault, devint au cours des années qui suivirent, les puissances usines Renault.

    Les grandes berlines RENAULT de 1908 à nos jours [center]50 CV (1908)

    Une 50 CV Coupé Limousine
    50 CV type AR (1908)

    Un triple PHAÉTON établi sur le châssis 50 CV type AR
    La voiture personnelle de Louis RENAULT

    1910 : La voiture personnelle de Louis RENAULT, une 25 CV type BM
    Un PHAÉTON 35 CV type CF (1912)

    Un PHAÉTON 35 CV type CF animé par un moteur 8,5 litres
    40 CV Type DT (1913)

    Une 40 CV Type DT double berline équipée d'un moteur 6 cylindres 7,5 litres.
    40 CV (1925)

    La mythique 40 CV dans sa version Torpédo
    REINASTELLA (1928)

    la REINASTELLA coach (signée Gaston Grümmer).

    la REINASTELLA en berline (carrosserie RENAULT)
    REINASTELLA (1932)

    Une REINASTELLA torpédo (carrossée par Million-Guiet)

    Une REINASTELLA torpédo Scaphandrier (carrossée par Kellner)
    VIVA Grand Sport (1934)

    Une VIVA Grand Sport (aux formes aérodynamiques révolutionnaires pour l'époque)
    VIVASTELLA (1935)

    Une VIVASTELLA conduite intérieure 6 glaces 7 places
    NERVA Grand Sport (1939)

    La NERVA Grand Sport
    La gamme SUPRA STELLA 1939

    La FRÉGATE

    1951 : Présentation de la FRÉGATE

    L'intérieur d'une FRÉGATE

    1956 : Nouvelle calandre, nouveaux pare-chocs et phares à verre concave pour la FREGATE AMIRAL

    1956 : La nouvelle FREGATE DOMAINE

    1957 : Une FREGATE GRAND-PAVOIS (modèle apparu en 1956)

    1960 : Les dernières FRÉGATE et FRÉGATE Transfluide

    1960 : La dernière FREGATE DOMAINE
    La RAMBLER RENAULT
    RENAULT ne disposant plus de haut de gamme commercialisa entre 1962 et 1967 (suite aux accords passés en 1961 avec Américan Motors Corporation) la RAMBLER (assemblé en Belgique).


    Vue 3/4 avant et arrière des RAMBLER RENAULT millésime 1963

    Une RAMBLER RENAULT millésime 1966
    La RENAULT 16
    Après l'abandon de la FRÉGATE en 1960 RENAULT explora plusieurs solutions pour assurer sa présence en haut de gamme. Le programme 114 démarra en 1961, il comprenait l'étude d'un modèle à 6 glaces doté d'une motorisation 6 cylindres. Jugé trop coûteux, ce programme fût arrêté, Le programme 115 mené concurremment allait connaître une destinée plus durable puisqu'il donna naissance à la RENAULT 16 en 1965.

    1965 : RENAULT 16, berline d'un nouveau genre équipée d'un hayon (une première !)


    1974 : RENAULT 16 TX version plus musclée équipée d'un moteur 1647 cm3 93 ch.

    [/center]

      La date/heure actuelle est Lun 23 Jan 2017, 13:33