Forum PNC Algériens

Espace de discussions pour la corporation PNC en Algérie


    le plus grand pilote de l'histoire (ERiCH HARTMANN)

    Partagez

    kingsim
    Instructeur

    Nombre de messages : 1205
    Date d'inscription : 09/07/2007

    le plus grand pilote de l'histoire (ERiCH HARTMANN)

    Message par kingsim le Lun 03 Mar 2008, 03:02

    Né dans une famille de passionnés d'aviation (sa mère fonde en 1936 une école de vol à voile), Erich obtient à 14 ans deux brevets de pilote de planeur, puis devient à quinze ans instructeur dans un groupe de vol à voile des Jeunesses hitlériennes. Il s'engage dans la Luftwaffe en octobre 1940 et entre à l'école de pilote en mars 1941. Ses instructeurs remarquent son talent et l'envoient à l'école de chasse. Dès la fin de sa formation de pilote, il rejoint le Groupe 3 du Jagdgeschwader 52 (III/JG52) sur le front de Russie en mars 1942 où il pilote un Messerschmitt BF109, notamment la version Bf 109G.

    Le 5 novembre 1942, il obtient sa première victoire, un mois après sa première sortie en mission de combat, contre un Sturmovik. Fin avril 1943, Erich a déjà effectué 110 missions en qualité d'ailier et avec huit victoires à son actif devient leader. Dès ce moment, il se fixe une règle qu'il respectera en toute circonstance : Ne jamais perdre son ailier.

    Blessé et fait prisonnier en août 1943, il parvient astucieusement à s'évader et reprend aussitôt son service et est nommé chef d'escadrille. Deux mois plus tard son palmarès est de 150 appareils abattus ce qui lui vaut d'obtenir la Croix de chevalier. En février 1944, il passe le cap des 200 victoires (et obtient les feuilles de chêne). En juillet 1944, poursuivant sur sa lancée, il compte 250 victoires et devient le second Lieutenant seulement à se voir remettre la croix de chevalier avec feuilles de chêne et épées. Lorsqu'il obtient sa 300e victoire en août 1944, il reçoit les diamants et, en septembre 44, le général Galland lui propose de rejoindre son escadrille d'as (la JV 44 dotée des redoutables Messerschmitt Me 262). Hartmann refuse la proposition et, promu Capitaine, reprend le commandement d'un groupe de chasse au sein de son escadrille.

    Avec la fin de la guerre, les conditions de combat sont de plus en plus catastrophiques pour la Lufwaffe : fin 44, il est ainsi confronté seul à neuf P51 Mustang et après en avoir abattu un, ne doit qu'à son adresse d'échapper aux tirs des huit autres. Il abat son 352e avion, score le plus élevé de tous les temps obtenu par un pilote de chasse, sur la plus évoluée des versions du Messerschmitt, le Bf 109K-4, le 8 mai 1945, jour de la capitulation.

    Livré aux Soviétiques, il est condamné à dix ans de prison. Libéré en 1955, il contribue ensuite à la mise en place de la nouvelle armée de l'Air de la RFA puis est admis à la retraite en 1973 avec le grade de Colonel.

      La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016, 13:47