Forum PNC Algériens

Espace de discussions pour la corporation PNC en Algérie


    Nous aurons 43 avions en 2012

    Partagez

    TOUFIK25
    PNC en Formation

    Nombre de messages : 87
    Date d'inscription : 25/04/2008

    Nous aurons 43 avions en 2012

    Message par TOUFIK25 le Mar 28 Juil 2009, 11:49

    Le Directeur du transport d’Air Algérie « Nous aurons 43 avions en 2012 » mardi 28 juillet 2009. Dans une brève intervention, tenue en marge de la visite de travail et d’inspection de Ali Tounsi, le DG de la Sûreté nationale, le directeur du transport au niveau d’Air Algérie, Belkacem Zidane, a indiqué que la compagnie aérienne transporte entre 11 000 et 12 500 passagers par jour à travers le territoire national. Du seul aéroport international d’Alger qui effectue une moyenne de 200 vols par jour, entre national et international, Air Algérie transporte entre 11 000 et 12 500 passagers par jour durant la période estivale. Pour prendre en charge ces passagers, la compagnie a affrété huit avions. La solution définitive demeure l’acquisition d’avions. « D’ici 2012, Air Algérie va progressivement acquérir 11 avions pour constituer une flotte de 43 appareils », a souligné le directeur du transport. M. Zidane a affirmé qu’il y a actuellement 4 vols vers Montréal par semaine et deux en direction de Pékin. Ce nombre de vol sera incessamment doublé selon le représentant d’Air Algérie. M. Zidane a évoqué également le problème d’Aigle Azur qui n’est pas ressort d’Air Algérie. « C’est du ressort de la direction de l’aviation civile au ministère des Transports. Là je crois qu’il y a des accords bilatéraux entre les deux pays : la réciprocité, l’offre doit être équitable », a-t-il affirmé. Il a fait savoir que du côté algérien il y a Air Algérie et de l’autre côté de la rive il y a trois compagnies françaises. Ces compagnies doivent se partager la partie qui revient aux Français. Concernant la directive de l’Union européenne (UE) relative aux restrictions d’émission de gaz à effet de serre dans le transport aérien, M. Zidane dira que « l’UE s’attaque actuellement aux pollueurs et veut que ce soit une affaire rentable ». Selon lui, les directives de l’UE sont des lois unilatérales qui peuvent attribuer un quota qui ne convient pas à notre pays. « Le problème demeure toujours mais nous sommes en négociations avec le bureau conseil international », a-t-il souligné. Horizons

      La date/heure actuelle est Dim 04 Déc 2016, 23:21